Un employé sur 2 devient actionnaire d’I-care, qui lève plus de 10 millions d’euros

Un employé sur 2 devient actionnaire d’I-care, qui lève plus de 10 millions d’euros

Mons – L’entreprise belge I-care, leader global dans la santé des machines, vient de clôturer une levée de fonds de plus de 10 millions d’euros. 180 nouveaux employés se sont joints aux 75 déjà actionnaires, pour certains depuis 2008, pour investir dans leur entreprise. Un signe fort, qui démontre la confiance très élevée des équipes et des actionnaires pour la croissance d’I-care.

Actualités 14 janvier 2022

Notre objectif initial était de lever environ 3 millions d’euros lors de cette étape, explique Fabrice Brion, CEO d’I-care. Et nous atteignons finalement le triple ! Je savais déjà que nos équipes étaient motivées par notre développement, mais je ne m’attendais pas à un tel succès. Une entreprise d’une telle taille dans laquelle un employé sur deux est actionnaire, je mesure à quel point c’est exceptionnel et je remercie avant tout nos équipes pour leur confiance !

Les employés actionnaires ont investi en moyenne 35.000 euros par personne. Ensemble, avec les fondateurs, ils détiennent désormais 84% de l’entreprise.

Cette levée de fonds permettra à I-care de poursuivre son développement au chevet de la santé des machines du monde entier. Nous voulons multiplier notre taille par 5 dans les 5 prochaines années, ajoute Fabrice Brion. Mais celui-ci souligne immédiatement qu’il ne s’agit pas de grandir pour le simple plaisir : Sur un marché dont la taille va être multipliée par 4 en 5 ans, grandir nous permettra de rester fidèles à nos valeurs - performance, durabilité et respect de l’humain - et de rester maîtres de notre destin. C’est plus que jamais essentiel dans le contexte instable dans lequel l'économie évolue !

Lauréat de l'Entreprise de l’Année en 2020, I-care est un leader global de la santé des machines industrielles. Leurs solutions basées sur l’IA et les données permettent de prédire les pannes industrielles plusieurs mois, voire plusieurs années, avant qu'elles ne se produisent. Grâce à I-care, les machines du monde entier sont donc plus sûres, plus productives et plus respectueuses de l’environnement. Fondé en 2004 à Mons, I-care emploie plus de 500 personnes et a des bureaux dans 11 pays (Europe, Etats-Unis et Asie) et des clients dans plus de 55.

Télécharger le communiqué de presse içi