Reliability-260x300.png

Temps clés en main

L’optimisation du temps à valeur ajoutée est défini comme la proportion du temps passé par un technicien à réellement réaliser des interventions techniques qui ont un effet positif sur l’outil de production. Dans sa forme la plus simple, celà veut dire que le technicien travaille effectivement sur l’équipement. La plupart des estimations placent ce pourcentage de temps entre 20% et 30%, alors que les entreprises les plus performantes arrivent à 50-55%. Ceci implique que même dans les meilleures entreprises, au moins 45% du temps est perdu dans des opérations sans valeur ajoutées, tel que les déplacements, le passage au magasin, l’attente d’instruction, l’attente de la mise à disposition de l’équipement, etc.

Nous ne pourrons jamais vraiment éliminer toutes ces activités, mais avec de la discipline, des bonnes procédures et une organisation efficiente, nous pouvons les réduire et permettre d’atteindre des niveau de performance de l’ordre de 50%.

Gestion des pièces détachées

Les pièces détachées constituent l’épine dorsale de la fiabilité et de la capacité de production d’un site industriel. En effet, aucun bâtiment ne peut produire à son maximum sans un approvisionnement fiable en pièces détachées. C’est pourquoi un stockage, un traitement et un accès approprié aux pièces détachées est indispensable, Malgré cela, les pièces détachées restent malheureusement les contributeurs les plus négligés au niveau des résultats de la fiabilité.

Instruction de travail / Procédure Opératoire

Un des problèmes les plus importants rencontrés par les sociétés efficiente est la gestion des connaissances afin de transférer la connaissance des techniciens expérimentés vers les nouveaux arrivants. C’est particulièrement le cas pour les sujets tels que les action de consignation et de mise en sécurité des équipements, les maintenances complexes ou la maintenance des équipement sous pression.

Plan de Maintenance des Equipements

Le Plan de Maintenance des Equipements, or PME, n’identifie pas seulement les tâches spécifiques indispensables pour minimiser les conséquences des modes de défaillance, mais il inclut également des informations qui vont vous permettre de planifier au mieux les ordres de travail et de budgétiser efficacement l’étendue des ressources requis pour ces travaux. De plus il permet de communiquer aux différents intervenants les temps d’indisponibilités nécessaire pour ces opérations.